Opérateur Prise De Vue Drone – DroneRules Academy Par TELEPILOTE SAS pas cher

Cette acquisition s’inscrit dans la continuité de la première commande passée en décembre 2018 qui, pour rappel, avait été traitée par la DGA en urgence opérationnelle afin de doter rapidement les soldats en OPEX de capacités de détection performantes, sécurisées et capables d’opérer de jour et de nuit. C’est une première mondiale que la jeune entreprise Air Space Drone va réaliser fin février à Singapour : le vol d’une flotte autonome de drones de livraisons en milieu urbain saturé, dans la couche basse de l’espace aérien où volent aussi des hélicoptères. La totalité de la livraison de cette nouvelle commande sera effective avant la fin de cet été. Novadem a reçu de la part de la Direction général de l’armement (DGA) une nouvelle commande de 20 systèmes micro-drones NX70 et équipements associés (un système est composé de deux drones). Moins d’un an après avoir projeté en opérations extérieures (OPEX) les premiers micro-drones NX70, la DGA a passé une nouvelle commande à Novadem, pour doubler sa flotte.

Cette nouvelle acquisition porte ainsi la flotte de NX70 à plus d’une centaine de drones disponibles pour appuyer les opérations des forces françaises. Cette nouvelle acquisition va permettre aux forces françaises d’être dotées au total de plus d’une centaine de micro-drones NX70. Le ministère de l’Intérieur a publié un appel d’offres pour acheter 651 drones, dont la plupart sont des micro-drones du quotidien. La très grande majorité d’entre eux, 565, seraient des « micro-drones du quotidien ». 66 autres drones de cet appel d’offres seraient des modèles dits de « capacité nationale ». Enfin, les 20 derniers drones de l’appel d’offres sont des modèles « nano-drones spécialisés ». Le document, paru au bulletin officiel des annonces des marchés publics, détaille l’appel d’offres. En effet, le ministère de l’Intérieur a publié un appel d’offres pour l’achat de plus de 650 drones de tailles différentes, information révélée sur Twitter par Brice Le Borgne, journaliste (entre autres) pour Médiapart.

  • Les démarches obligatoires
  • Drone camera dans l’habitacle du matériau totalement automatique à la gamme de vent
  • Stabilisateur d’image : Optique (3-axes gimbal)
  • 161,99 EUR 65,11 EUR
  • Perfectionnement de pilotage

À cette distance, le ministère les voudrait discrets, aussi bien au niveau visuel qu’au niveau sonore. « C’est avec une grande fierté que nous avons reçu cette commande supplémentaire, preuve renouvelée de la confiance qu’accorde la DGA et les Forces Armées françaises à Novadem. Après Biscarosse, c’est au tour de Lacanau de faire parler de ses sauvetages révolutionnaires. Tout nos Drones sont muni de nacelle giro-stabilisée qui permettent de faire voler nos caméras sans vibrations et d’obtenir des plans fluide avec peu ou pas de post stabilisation. En plus des drones, d’autres équipements périphériques apportant une plus-value aux systèmes ont été retenus, tels que « l’alimentation par câble pour voler plusieurs heures en continu ou encore les RVT (remote video terminal) qui permettent aux personnels sur le terrain de bénéficier du retour vidéo et cartographique du drone et ainsi partager une vision globale de la situation », précise Pascal Zunino, Président de Novadem.

Drone Racer Debutant

Au-delà de ses capacités de détection et de reconnaissance de jour comme de nuit, le NX70 peut être doté de capacités étendues lui permettant, par exemple, d’assurer des missions d’observation de plusieurs heures grâce à son dispositif d’alimentation en énergie depuis le sol via un câble ou encore d’emporter des dispositifs additionnels largables tel qu’un médikit, fumigène, etc… On ne parle pas là de leur masse, mais des missions que les pilotes professionnels peuvent être amenés à leur faire exécuter. En cette période trouble où l’épidémie du coronavirus ne peut être endiguée que par le confinement des Français et le respect strict des règles, une partie de la population ne joue pas le jeu comme il le faudrait. Le recours à cette technologie pourrait s’étendre rapidement à tout le territoire, ou, au moins, aux régions les plus touchées par l’épidémie. Cette commande s’ajoute à celle passée fin-2018, portant ainsi l’acquisition totale à plus de quatre millions d’euros pour le matériel et la maintenance pluriannuelle.

Le budget total s’élève à 3,8 millions d’euros. Elle concerne donc 651 drones de surveillance très exactement et le matériel associé, pour un montant total de 3,8 millions d’euros. Son interface de pilotage durcie est quant à elle compatible avec des formats de cartographies et de coordonnées du domaine de la défense. Le but est de renforcer les systèmes de surveillance, de reconnaissance, de recherche et de renseignement. Les premiers systèmes vont être projetés immédiatement vers les forces en opérations extérieures (OPEX) pour rejoindre les drones NX70 déjà déployés. Selon nos informations, elle a déjà formé environ 200 opérateurs à la lutte anti-drones, répartis dans le corps des spécialistes des systèmes d’information et de communication (SIC) et la Garde républicaine, qui dispose d’une structure dédiée. Elle dispose d’une force de frappe conséquente. Ce bras dispose d’un stabilisateur d’image mécanique et il s’exploite via deux modes : le premier calcule le mouvement du porteur du bras, ce qui stabilise l’image, tout comme le second, qui lui, permet de bloquer la prise de vue sur une certaine zone de focus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *